Cinema Makers, un livre d’Agnès Salson et Mikael Arnal

Aujourd’hui on voulait vous parler du livre Cinema Makers qui présente une vingtaine de salles européennes aux fonctionnements divers.

MOCKUP_BOOK_GIF_4-1569997385

D’ Athènes en Grèce à Lausanne en Suisse en passant par Zagreb en Croatie, Mikael Arnal et Agnès Salson ont sillonné l’Europe à la rencontre des salles de cinéma les plus inventives et novatrices. Le livre, édité avec l’aide du Blog Documentaire, est un véritable document présentant les nombreuses et différentes méthodes permettant la vie d’une salle de cinéma que ce soit comme espace de projection ou encore comme espace d’expérimentation et de création.

Ce livre est d’autant plus important avec l’arrivée de nombreux services de streaming ces dernières années notamment celle de Netflix qui était soit disant censé signer la brutale et violente mort des salles de cinéma. Cinema Makers balaie cette pseudo-logique et présente des portraits de cinémas dont les exploitants redoublent d’ingéniosité pour créer et faire vivre des lieux de rencontres, de travail ou encore de loisirs pour tous, animés par la passion du Septième ART.

Certains de ces cinémas sont par exemple dédiés à un type de film, les documentaires pour le Dokukino à Zagreb, tandis que d’autres, comme le Bios à Athènes sont de véritables centres pluridisciplinaires présentant également des projections en extérieur en été. Enfin on peut citer le Cube à Bristol qui fait office de cinéma mais qui héberge également des concerts et d’autres événements artistiques.

 

Ces cinémas se différencient également par leur gestion et les moyens de financement mis en place. Par exemple une grande partie de la conception du Wolf de Berlin a été financé via un financement participatif. En faisant appel à ce type de financement le cinéma s’est créé une communauté de fidèles assez rapidement. D’autres cinémas ont été sauvés de la destruction par de jeunes passionnés, à l’instar du Piccolo America à Rome. Enfin nombre de ces jeunes cinémas indépendants sont gérés par des groupes bénévoles qui mettent les spectateurs au centre de leur fonctionnement puisque ces derniers ont bien souvent un droit de regard sur la programmation.

En montrant et présentant tous ces cinémas, Cinema Makers montre qu’il existe un futur optimiste pour les salles de cinéma et nous permet également de découvrir de nouveau fonctionnement qui on l’espère inspireront les exploitants.                                                    Le livre est à retrouvé dans certaines librairies ou sur le site du blog documentaire : http://leblogdocumentaire.fr/vente-cinema-makers-nouveau-souffle-cinemas-independants-agnes-salson-mikael-arnal/

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s